The Wild Bunch, les Molly Maguires ou encore Butch Cassidy, tous ces noms sont réputés pour être ceux des plus grands hors la loi de l'Ouest américain. Mais le monde connait moins le nom de celui qui les a pouchassés pendant des années.... Unn homme qui n'a jamais lésiné sur les moyens pour arriver à ses fins, n'hésitant pas à semer les cadavres pour servir la justice.

                                         Allan Pinkerton,

Père de la police moderne, est aujourd'hui encore un déroutant paradoxe. A la tête de l'agence de détective qui porte son nom, assisté de son clan, il se montra aussi impitoyable que les criminels qu'il pourchassait.

                                                   La vraie légende de l'Amérique s'est inscrite dans le sang .

Allan Pinkerton, né le 25 août 1819 à Glasgow (Écosse) et mort le 1er juillet 1884 à Chicago, est un détective privé américain.

Allan Pinterton en 1862

Né dans une famille pauvre, Allan Pinkerton - fils de William et Isabelle Pinkerton - émigre aux États-Unis en 1842 et trouve un premier emploi de tonnelier près de Chicago (Illinois), puis devient shérif adjoint. En 1849, il travaille pour la police de Chicago. Il démissionne peu de temps après et fonde en 1850 sa première agence de détective sous le nom de Pinkerton National Detective Agency. Il y élucidera une série d'affaires de vols dans des trains.

 

En 1861, il fait échouer le complot de Baltimore visant à assassiner Abraham Lincoln, nouvellement élu président. C'est à la demande de ce dernier que Pinkerton travaille pour les services secrets durant la guerre de Sécession (1861-1865).

Après la guerre, il se spécialise dans le service des industriels et se retrouve à la tète d'une importante équipe de briseurs de grèves, de gardiens d'usines et de chasseurs de primes. Reconnaissant que « pour faire son travail, le détective doit jouer des rôles et donc, par moments, s'éloigner de la vérité et recourir à la tromperie », il use fréquemment de la « tromperie » et à la provocation contre les agitateurs du mouvement ouvrier.

 

Il est recruté pour 100 000 dollars par l'homme d'affaires Franklin Benjamin Gowen pour éliminer le mouvement des Molly Maguires, actif dans ses mines de charbon de Pennsylvanie. L'un de ses agents infiltre le mouvement et dénonce 347 Mollies présumés, dont 20 seront exécutés. Son agence pourrait aussi être impliquée dans les meurtres de trois syndicalistes.

L'agence Pinkerton collabore à la répression des grèves du chemin de fer et mouvements sociaux de 1877. Pour lui, toutes les grèves et manifestations de cette période étaient le fait des communistes. Il adopte une attitude radicalement anti-ouvrière, décrivant les chômeurs et vagabonds comme une « race de hyènes humaines ».

 

Allan Pinkerton meurt le 1er juillet 1884 d'une gangrène (après s'être mordu la langue). Son agence, connue pour sa devise « We never sleep » (« Nous ne dormons jamais ») assortie d'un logotype représentant un œil grand ouvert, connaîtra un grand succès.

 

La renommée de Pinkerton est telle qu'après sa mort, son nom devint un terme argotique désignant un détective privé.

Allan Pinkerton en 1884, année de sa mort

Tombe d'Allan Pinkerton

Logotype de l'agence de détectives qui porte son nom